Bien faire l’amour à une femme


Par Carine F.

“Comment bien faire l’amour à une femme ? Telle est la question que tous les hommes se posent. Performance, capacité de domination, aptitude à aller en profondeur ou durée de l’acte, la réponse réside peu être au delà de cette illusion masculine… “


accueil bien faire l'amour
articles bien faire l'amour
techniques avancées bien faire l'amour
contact bien faire l'amour
Comment bien faire l'amour à une femme

Comment bien faire l’amour à une femme ?


Comment bien faire l’amour à une femme ? Telle est la question que tous les hommes se posent. Performance, capacité de domination, aptitude à aller en profondeur ou durée de l’acte, la réponse réside peu être au delà de cette illusion masculine.

Faire l’amour c’est quoi au juste ?


La question de sexualité est abordée différemment chez l’homme et la femme. Pour l’homme, soyons franc, faire l’amour se limite à la pénétration et à sa performance pendant l’acte. L’homme est bestial et un conquérant qui se sert des rapports sexuels pour prouver sa virilité, son endurance, sa supériorité devant la femme, dans des positions les plus spectaculaires. Pendant qu’il essaie de se prouver qu’il est le Dieu du sexe, en repoussant au maximum son éjaculation, est ce qu’il éprouve du plaisir ? Sa partenaire éprouve-t-elle du plaisir ? Cette admiration devant son membre puissant l’empêche d’être un bon amant pour sa dame. Les femmes quant à elles, abordent cette question de façon totalement différente. Elles prennent du plaisir dans l’intensité de l’acte, l’échange, le ressenti et l’émotion des corps en fusion. La définition de faire l’amour est assimilé à celle du rapport sexuel ou coït. C’est un échange de comportement sexuel entre deux individus pouvant aboutir ou non à une pénétration. Mais avant toute chose, il faut de l’amour entre les deux partenaires, ce sentiment d’affection, d’attachement et de passion. Les partenaires doivent s’abandonner au désir, éprouver du plaisir et passer un agréable moment.

Pourquoi les préliminaires ?


Faire l’amour commence généralement par des attouchements, on parle alors de préliminaires. Les préliminaires sont essentiels quand on veut faire l’amour car ils créent de la tension, un désir intense entre les deux individus. Ne bâclez pas vos rapports sexuels messieurs, faites durer le plaisir de la femme pour favoriser l’arriver de son orgasme. L’expérience montre que de nombreuses femmes prennent bien plus de plaisir dans les préliminaires que lors de la pénétration proprement dite. Le pénis bien en érection sera facilement pénétrable et la femme de son coté bien mouillée. Il est important de savoir vous les hommes que, si le vagin de la femme n’est pas assez humide, la pénétration risque d’être douloureuse et pas du tout agréable pour elle. Donc pour assurer au lit, commencer tout d’abord à réussir vos préliminaires. Cela consiste généralement à des baisers, des caresses, des câlins et tous autres attouchements sensuels. C’est pendant cette étape que le couple se déshabille et, c’est le moment idéal pour enchainer avec le sexe oral. Rendez votre compagne folle de plaisir et d’amour pour vous. C’est le moment de la faire décoller au 7eciel. Tous vos gestes et mouvements doivent être tendres et sensuels mais surtout pas calculés, vous devez aussi être dans le même nuage qu’elle, l’accompagner dans son plaisir. Il est temps de devenir l’amant rêvé de ces dames !

La sècheresse vaginale est un problème que beaucoup de femmes rencontrent, étant une cause de rapport sexuel désagréable. Cette sècheresse peut avoir pour origine des préliminaires bâclés et donc un manque de désir. Si la lubrification est insuffisance, la pénétration sera douloureuse voire impossible. La lubrification vaginale se fait naturellement lorsque la femme est excitée, quelques secondes suffisent pour qu’elle soit mouillée pour une pénétration plus facile. Si la femme est irritée, l’œstrogène libéré ne sera pas assez important pour humidifier le vagin. L’étape des préliminaires est donc importante pour votre partenaire. Vos caresses et vos baisers vont lui susciter du désir et générer une lubrification. Cependant, la lubrification peut être également d’origines chimique et archaïque :

– Lubrification chimique : elle se fait par l’utilisation des gels lubrifiants vendus dans le commerce. C’est aussi un bon moyen pour faire du bien à la femme. La pénétration sera presque indolore ou pas du tout douloureuse, agréable, elle va vous ressentir parfaitement et apprécier l’instant magique que vous lui faites passer.

– Lubrification à l’ancienne : elle se fait avec la salive, mais gardez pour vous le bruit d’un vulgaire crachat dégelasse. Un peu de tenue monsieur ! faites couler sans bruit une quantité de votre salive sur les bouts de doigts et appliquez délicatement sur votre sexe. Pénétrez-la ensuite très lentement, elle vous soupira un petit « hmmmmmm », ça sera absolument délicieux.

Qu’en est-il de la femme ?


Offrir son corps à un homme n’est pas toujours chose facile en plus de cela, peuvent s’ajouter certaines frustrations du quotidien. L’art de bien faire l’amour stipule qu’une femme stressée, crispée ne ressentira rien pendant l’acte sexuel, donc le secret est de la faire lâcher la pression et s’abandonner à vous. Aidez-la à lâcher prise : il est important que le stress de la femme se transforme en sentiment de paix et sérénité pour que la pratique puisse se faire tout à fait naturelle. C’est ici qu’apparait le rôle de l’homme. Pour la mettre en confiance, aidez-la à se détendre, qu’elle se laisse aller, l’homme doit lui montrer toute l’attention du monde. Il doit lui montrer de manière claire qu’il la désire. Soyez positif, complimentez-la sur sa beauté et sur son apparence physique. Dites lui que vous aimez telle ou telle partie de son corps. Les mots jouent un rôle très important et vont l’inciter à la jouissance. Allez-y tendrement ne la brusquer surtout pas et laissez monter peu à peu le désir chez elle. Quand vous la sentez déjà dans la mouvance, intensifier le tout par des stimulations physiques caresses et baisers sur tout le corps.

Messieurs, laissez-vous guider par elle…


La femme connait son corps mieux que vous messieurs, des fois, il vous suffit d’un peu de patience et d’observation pour prendre votre femme au lit avec succès. Laissez-la vous montrer le chemin qui la fera hurler de plaisir. C’est une expérience au cours de laquelle vous apprendrez beaucoup d’elle. Changez votre mentalité, dites au revoir à votre vision masculine des cavernes très limitée et, donnez lui tout simplement ce qu’elle vous demande. Démarquez-vous pendant les préliminaires, soyez attentif et lisez sur son visage ce qu’elle aime ou n’aime pas, suivez le rythme des mouvements de ses hanches. Certaines femmes même prennent la main de leur homme et la positionne exactement à l’endroit où elles veulent une caresse. Augmentez son plaisir en stimulant la partie supérieur du vagin, frottez la tête de votre pénis contre son clitoris, cette région est plus sensible et provoque une tension et un bien-être. Il faut la laisser décider du moment où vous devez la pénétrer, ne la forcez surtout pas. Plus elle croit qu’elle a tous les pouvoirs, plus la température montera dans la pièce. Les films pornos ont tendances à vous faire croire que la femme aime le sexe brut, c’est complètement faux. Prenez votre dame tout doucement et tendrement avec des baisers à gauche sur le coup et la main baladeuse à droite. Si elle est plutôt sexe hard ne vous inquiétez surtout pas, vous serrez aussi tôt au courant.

La meilleure attitude à adopter…


Faire l’amour ! Cette expression elle-seule en dit long sur comment procéder. Déjà messieurs, rappelez-vous que c’est à votre partenaire que vous voulez faire l’amour. Il ne s’agit pas de la baiser non, il ne s’agit pas de la défoncer comme un brute dépourvue de douceur. Il s’agit de faire l’amour à la femme que vous aimez. Regardez-la dans les yeux, touchez la, dite lui ce qu’elle aime entendre. Faire l’amour c’est d’abord une stimulation psychologique, focalisez vous sur le ressenti de chaque geste et du plaisir que procure chaque mouvement vas et vient chez elle. Ne pensez pas uniquement à vous. Toutefois, si la femme ne réussi pas à atteindre son orgasme mais qu’elle a éprouvé du plaisir pendant l’acte, c’est déjà pas mal. Il est rare qu’une femme atteigne son orgasme à tous ces rapports sexuels. Donc ce n’est pas forcément un manque de technique de votre part. Certains facteurs comme le stress, la fatigue, la température, peuvent empêcher l’atteinte de l’orgasme. Rassurez-vous que votre partenaire éprouve un réel plaisir pendant vos ébats et si l’orgasme doit arriver ca arrivera.

Le plaisir ne réside pas sur la durée


Les hommes et leur complexe sur la durée de l’acte sexuel. On ne vous le dira pas assez, la durée n’a aucun rapport avec le plaisir. Tout doit être fait spontanément et sans calcul. Premièrement, en ce qui concerne les préliminaires, l’important ce que les deux partenaires soient excités en occurrence la femme car c’est elle qui tarde généralement à décoller. Quand elle a déjà pris feu, la pénétration peut commencer. On ne peut pas calculer à l’avance combien de temps cette phase des préliminaires peut durer, toutes les femmes sont différentes à ce niveau. Concernant l’acte de pénétration, généralement c’est l’éjaculation de l’homme qui y met un terme. Des fois, ça peut être la femme qui y met un terme lorsqu’elle a eu son orgasme. Tout se fait naturellement, en fonction de chaque couple la durée peut varier. Pour des nouveaux couples généralement, la durée des rapports est souvent réduite parce qu’ils ne se connaissent pas encore bien. Dans tous les cas, il faut se donner du peu de temps et prendre du plaisir. De même, la fréquence des rapports sexuels ne se calcul pas, néanmoins pour garder un certain équilibre, il est conseillé de faire l’amour au moins une fois par semaine.

Les secrets du plaisir de la femme… La stimulation des zones érogènes


Lorsque votre femme se sent détendue et confiante, c’est le moment de passer aux choses sérieuses. Une zone érogène est une partie du corps qui provoque de l’excitation sexuelle. Les organes génitaux sont d’excellentes zones d’érogènes qui permettent l’atteinte d’un orgasme. Le corps de la femme recèle d’autres sources du plaisir comme les seins, les oreilles, le cou, le nombril. Tout dépend de la femme qu’on a à côté de soi. C’est pourquoi messieurs, il est important de connaitre le corps de votre partenaire et savoir ce qu’elle aime ou pas. La stimulation des zones érogènes permet la lubrification du vagin de la femme. Cependant les meilleures zones érogènes de la femme restent le clitoris et le point G :

– L’orgasme clitoridien, comment s’y prendre ? Le clitoris est l’organe du plaisir chez la femme. C’est un petit organe de 11cm environ au repos, mais il est visible uniquement sous une petite partie appelée gland du clitoris. Lorsque vous commencez les caresses au niveau du clitoris, ne vous arrêtez que lorsque vous voulez la pénétrer. Le mouvement circulaire est le plus conseillé dans cette zone, cela procure un plaisir plus intense et n’oubliez pas, pensez à lubrifier cette zone pour que vos mouvements glissent bien et ne lui fassent aucun mal. L’idéale pour elle serait que vous lui fassiez un cunnilingus. Plongez dans son intimité et faites lui vivre les joies du plaisir buccal. Jouez avec son clitoris, sucez, tirez, sécouer votre langue, envahissez toute cette région de douceur et de caresses. Vous allez la voire se tordre, hurler de plaisir et elle vous suppliera de la pénétrer.

– Le fameux pointG, où le trouver ? Le pointG est une petite boule très proche de l’urètre se trouvant à environ 3-5cm de l’orifice vaginal. Saviez-vous que son volume augmente lorsque la femme est excitée ? Donc mes chers, plus votre femme est excitée, plus vous avez les chances d’atteindre ce point G par pénétration. En stimulant cette boule, vous allez faire découvrir à votre conjointe des sensations nouvelles qui ne peuvent qu’être bénéfique à votre vie sexuelle ou votre vie de couple en générale. De nombreuses positions permettent plus facilement à la femme d’atteindre son orgasme vaginal. Et quand il est là, il ne faut surtout pas ralentir le rythme, continuez à la pénétrer et la caresser jusqu’à ce qu’elle arrête de s’extasier et que son corps s’apaise. Femme comblée sexuellement égale femme heureuse, alors prenez du plaisir à donner du plaisir a votre femme.

Choisissez les meilleures positions pour elle…


Bien faire l’amour à une femme implique également d’adopter la position idéale pour lui donner un max de plaisir. Pas besoin de faire les acrobaties et la mettre mal à l’aise dans vos positions de mâle dominant. Certaines positions rendent les ébats encore meilleurs ou facilitent l’atteinte de l’orgasme chez la femme, il faut privilégier celles dans lesquelles le clitoris est stimulé si vous voulez bien faire l’amour à une femme :

– Le missionnaire amélioré : la femme est couchée sur le dos avec un coussin sous le bassin, les jambes fléchies vers les seins ; l’homme est à genoux au dessus d’elle. Quand votre partenaire est bien mouillée, le pénis pénètre jusque dans les profondeurs du vagin et peut facilement déclencher l’orgasme vaginal.

La position Andromaque : l’homme couché sur le dos, la femme au dessus de lui accroupie. Avec ses jambes écartées vous allez la pénétrer profondément. C’est elle qui est sur les commandes et effectue les mouvements d’entrée et sortie, en même temps vous profiter pour la caresser les seins et stimuler son clitoris.

Créer la bonne ambiance sans en faire trop


Les bisous, les caresses, les baisers, le tout dans un le doux parfum de votre huile de massage. Vous pourrez ajouter une sélection de chansons mielleuses qu’on écoutera à peine. Les bougies, les chocolats, les fraises, et pourquoi pas le champagne tant que vous y êtes. Ce sont de bonnes idées pour pouvoir créer une ambiance sensuelle et sexuelle ayant pour but de stimuler votre dame. Néanmoins n’en faites pas trop, une fois de temps en temps est assez suffisant. Le bon amant n’a pas besoin de l’aide de tels artifices pour donner du plaisir à sa belle. Retenez que trop de romantisme tue le romantisme ; la femme à juste besoin de vous et de votre membre alors, passez à l’attaque et ne perdez pas trop de temps dans des inutilités.

Et quel est le bon rythme ?


On dit parfois que l’homme doit être lent, rapide, calme, accéléré, on ne sait plus où mettre la tête. Une vérité est qu’il est primordial de commencer tout doucement. Nous savons que le pénis est capable de se dresser en une seconde et peut se mettre immédiatement au travail mais, il ne faut pas procéder ainsi. Il est plus agréable pour la femme mais également pour vous de commencer doucement. Profitez de chaque instant et dite vous bien que votre dame à besoin de temps pour se mettre dans la bonne ambiance. Sachez ralentir quand vous êtes à la limite de la jouissance parce que sinon, vous serez l’unique responsable de ce qui arrivera. Accélérez la pénétration lorsque vous détectez qu’elle est sur le point de jouir. Votre objectif est d’essayer de voire le bout du tunnel au même moment. Si vous arriver à jouir ensemble, monsieur c’est que vous avez réussir à bien faire l’amour à cette femme.

Messieurs soyez surs de votre coup.


Les hommes parfois sont submergés par certaines émotions parce qu’ils ont le souci de vouloir bien faire l’amour à leur femme :

– La peur, et la panne. Sous le masque votre virilité, se cache parfois une peur et une crainte de faiblesse sexuelle. Nous savons que la confiance de l’homme et sa capacité sexuelle vont pratiquement de paire, c’est pourquoi la peur et le stress de vouloir réussir à tout pris son coup peut entrainer certains blocus chez l’homme comme la faiblesse sexuelle. Messieurs, si votre organe génital n’a aucun défaut physique, ne vous en faites pas. Il est inutile de vous stresser, et de manquer de confiance en soi. Aucune inquiétude votre pénis va se dresser comme il faut et, vous serez parfait au lit si vous le voulez. On dit souvent « Tu es tel que tu crois être », alors il faut avoir confiance en vos capacités et en vos compétences, votre dame n’attend plus que vous. Il est important que les hommes sachent qu’avant tout rapport sexuel, il faut faire le vide pour laisser le plaisir prendre le dessus :

Monsieur, vous n’êtes pas une machine à sexe comme certains peuvent le croire, laissez libre cours à vos envies et votre désir pendant vos ébats.

Oubliez tous vos problèmes de travail ou familiaux lorsque vous vous apprêtez à passer à l’acte.

Il faut garder à l’esprit que vous êtes un bon coup et que vous assurez.

– Et s’il était question de bonne aptitude physique. Les hommes ne tiendraient qu’en moyenne 10minutes au lit. Voici quelques astuces pour vous sentir au meilleur de votre forme sous la couette:

Apprenez par la masturbation. Se masturber peut être un excellent entrainement pour vous messieurs, n’y voyez rien de mal à cela. Prenez votre temps et appliquez vous. Si vous voulez être un bon amant qui dure près de 30 minutes, la masturbation sera un bon exercice pour vous. Quand vous le faites, vous ne devez ni ralentir, ni perdre le contrôle des choses. Il faut que vous soyez capable de retenir votre éjaculation tout en passant un agréablement moment de de partage de plaisir avec votre femme.
N’oublier pas que quand vous serrez dans votre dame, l’intensité de plaisir s’accroit au fil du temps, donc en solo il faut stimuler votre verge progressivement. Ne pensez pas à l’orgasme, profitez du plaisir et des sensations du moment. Une masturbation régulière permet de tenir plus longtemps lors des rapports sexuels et ce n’est pas pour déplaire à votre femme.

Musclez vous ! Il ne s’agit pas ici d’une activité physique, non. Pour ceux qui sont réfractaires à la masturbation, muscler votre PC est une autre solution. Le muscle PC (pubo-coccygien) intervient dans le déclenchement de l’éjaculation. Il est exactement situé dans la zone du périnée. L’exercice consiste à contracter ce muscle en effectuant ce qu’on appelle le « stop pipi ». Cela consiste tout simplement à interrompre votre jet de pipi pendant que vous urinez. Cet exercice s’appelle l’exercice de Kegel. Pendant que vous uriner, retenez vous et coupez vos pipi, après quelques secondes relâchez et laissez couler, après coupez, vous pourrez le faire 3 fois au plus. Cela va renforcer votre muscle PC et vous parviendrez plus aisément à retenir votre orgasme et pensez à satisfaire d’abord votre partenaire.