Bien Faire l’Amour


Par Gildas D.

Certains cherchent l’orgasme et la jouissance absolue, alors que d’autres réussissent à bien faire l’amour.


page accueil bien faire l'amour
articles bien faire l'amour à une femme
formations en vidéo bien faire l'amour à une femme
contact  site bien faire l'amour

L’Art de Bien Faire l’Amour


Bien faire l’amour c’est une chose que l’on ne connait pas assez bien, certains font juste l’amour, que ce soit de manière sauvage ou que ce soit plutôt passif, certains cherchent l’orgasme et la jouissance absolue, alors que d’autres réussissent à bien faire l’amour. Mais qu’est-ce vraiment que bien faire l’amour ? Malgré les différentes façons de procéder lorsque l’on fait l’amour, il y a des choses que l’on aime plus ou moins, mais il existerait tout de même des règles de base, des façons de faire à respecter afin que l’un l’autre puissiez profiter de cet acte. Et être satisfait d’avoir bien fait l’amour.
Pour cela il vous faudra respecter quelques étapes, mais surtout vous respecter chacun afin de ne pas brusquer ou frustrer le partenaire. Nous allons donc voir comment faire l’amour, et plus précisément comment bien faire l’amour !


Plus bas dans cet article, retrouvez ces deux vidéos explicatives :


stimuler le point G vidéo
orgasme point g vidéo

Se protéger ensemble


Lors de relations sexuelles, il existe des méthodes pour se protéger. Se protéger de quoi ? Il existe des maladies sexuellement transmissibles plus communément appelées MST, celle-ci sont dangereuses et c’est pourquoi il est important dans un premier temps de se faire dépister afin de savoir si vous n’êtes pas porteur de cette maladie et dans un second temps de se protéger lors de vos rapports. Pour cela vous pouvez utiliser des préservatifs, ceci vous permettra de profiter pleinement sans risques.
Bien faire l’amour c’est aussi bien se protéger afin de ne pas risquer d’attraper de maladies sexuellement transmissibles. Si vous êtes avec votre partenaire depuis un certain temps, cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de risques, la seule façon de le savoir est de procéder à un dépistage. Vous pourrez alors savoir si vous êtes atteints l’un ou l’autre, et si ce n’est pas le cas, si vous êtes sain tous les deux, vous pourrez enlever le préservatif. Faire l’amour avec un préservatif ne vous empêchera pas d’avoir du plaisir ni de bien faire l’amour. Alors, ne prenez pas de risques inutiles.

L’éveil des sens


Nombreux sont ceux qui vous diront que bien faire l’amour commence par des préliminaires, mais il faut savoir que les préliminaires sont déjà en partie une des étapes de l’acte. Avant cela il faudra donc éveiller les sens de votre partenaire. Avec des regards, des baisers, des caresses succinctes, tant de gestes qui vont donner envie de poursuivre, qui vont provoquer le désir de l’autre.
Le désir est l’essentiel dans l’éveil des sens, c’est lui qui va guider si vous allez faire l’amour et même bien faire l’amour ou si au contraire vous allez “baiser comme des bêtes sauvages” sans chercher à vous respecter forcément.
Vous pouvez créer une ambiance plutôt romantique, éveillez les sens à l’aide de bougies au parfum érotique ou aphrodisiaque, de lumières tamisées ou encore de musiques sensuelles. Attention à ne pas trop en faire ce qui ne laisserait alors plus le choix à votre partenaire de refuser et ainsi sous la contrainte vous risqueriez de tomber dans de l’amour sauvage.
À savoir que l’éveil des sens n’entraîne pas obligatoirement l’acte qui suivra, vous pourrez alors simplement passer aux préliminaires, aux calins sans pour autant faire l’amour. Laissez le choix de poursuivre ou non à votre partenaire, il/elle doit se sentir libre dans ce choix. Une fois l’éveil de ses sens activité, votre partenaire vous laissera ressentir si l’envie de préliminaires, de caresses, etc. est là. Continuez dans votre progression, vous êtes sur la bonne voie pour bien faire l’amour et profiter du bonheur que cela procure.

Les préliminaires, une étape importante


Les préliminaires, une étape importante

Si l’on souhaite bien faire l’amour, il est crucial de penser au plaisir avant toutes choses. Le plaisir peut être procuré de différentes façons. Les préliminaires sont l’étape de base pour susciter du plaisir.
Il est possible de s’adonner à quelques jeux pour éveiller les sens et commencer les préliminaires. Par exemple prendre une douche commune, cela ne signifie pas de faire quoi que ce soit sous la douche, mais parfois voir le corps nu de l’autre, sentir l’eau couler le long de ses courbes ça stimule les sens et la passion. Vous pouvez bien sûr commencer à vous embrasser doucement sous la douche, donner envie à l’autre. De même que vous pourrez proposer un massage à votre partenaire. Bien faire l’amour commence aussi par apprendre à développer ses sens, sa passion, son toucher (sans parler d’un toucher du sexe, on parle ici du sens le toucher). L’utilisation d’huiles essentielles, avec des senteurs particulières, longer avec ces doigts les courbes et le corps de votre partenaire, cela lui procure du plaisir, mais peut vous aussi vous en procurer.
Les préliminaires peuvent se pratiquer de nombreuses manières, selon vos préférences, vos gouts, vos zones sensibles. En effet certaines personnes réagiront plus facilement dans une zone plutôt qu’une autre, les premières fois vous allez donc devoir chercher un peu, tâtonner, caresser différents endroits.
Les caresses peuvent être sensuelles (pleine de douceur, dans le cou par exemple) ou plus fermes (comme attraper les seins ou les fesses de son partenaire), en fonction de votre partenaire vous serez lesquelles lui procurent plus de plaisir.
Cet échange de geste attentionné, ce moment de complicité n’est pas comme on pourrait le croire un guet-apens vous menant droit vers un acte obligatoire. Vous pourrez vous arrêter à ces simples gestes et vous procurer un plaisir intense. Toutefois si vous souhaitez continuer et bien faire l’amour, cette excitation procurée n’est que le début de votre bonheur. Un peu comme un échauffement dans le sport, les préliminaires permettent de monter en température, d’éveiller votre corps, de le rendre disponible, prêt à être le plus performant possible, ce sont des étapes primordiales avant l’acte sexuel.

Les préliminaires, une étape importante

Guider votre partenaire avant et pendant l’acte


Pensez toujours que votre partenaire ne ressent que ces propres sensations, bien qu’il puisse distinguer ce que vous ressentez, il vous est indispensable de le guider. Des phrases courtes (“plus bas”, “continue”, “ralenti” ou “plus haut”) le guideront dans ses démarches, veillez à ne pas les dire trop sèchement afin qu’elles ne soient pas prises comme des critiques. Vous pourrez alors employer des formulations plus stratégiques comme lui faire remarquer que vous appréciez particulièrement quand il vous touche ici, quand il fait tel geste, etc. 
Bien faire l’amour c’est se procurer du plaisir, mais c’est aussi se montrer notre amour dans un partage et un échange. C’est aussi ici l’occasion de faire savoir à votre partenaire à quel point vous l’aimer en lui glissant des mots doux, des mots coquins, des caresses sensuelles.  Sachez que les préliminaires continuent mêmes pendant l’acte elles ne sont juste plus appelées préliminaires, mais il s’agit de sensations servant à procurer du plaisir. Les caresses, les baisers dans le cou, ou même les souffles au creux de certaines zones. Selon les positions que vous aimez pratiquer, vous pourrez atteindre des zones érogènes différentes. 
Le guider c’est aussi proposer des positions dans lesquelles vous êtes plus à l’aise pour vous laisser aller, des positions qui vous plaisent davantage et ainsi vous procureront plus de plaisirs.


Le choix de la position


Certaines positions s’avèreront plus compliquées que d’autres si vous n’êtes pas expérimenter, commencer alors par les basiques comme le missionnaire ou la levrette, regarder les positions dans le kamasutra afin de vous inspirer, et chercher celle qui vous fait envie.
La position la plus basique du missionnaire se réalise avec la femme en position couchée sur le dos et ses jambes écartées, l’homme quant à lui au-dessus. La levrette quant à elle consiste à se mettre à quatre pattes pour la femme alors que l’homme situé derrière elle fera une pénétration par derrière tout en étant à genoux. Cette position qui met la femme dans une position de soumission est souvent très prisée des hommes, mais également des femmes par l’accessibilité de son clitoris et autres zones érogènes plus facilement stimulées.
Il existe bien sûr de nombreuses autres positions qui favoriseront le plaisir procuré en fonction de vos envies : 
Les deux partenaires peuvent se coucher côte à côte (l’homme derrière la femme) pour faire une pénétration en étant allongés sur le côté. Une autre position où la femme chevauche l’homme en s’asseyant sur lui (face ou dos à lui) tandis que monsieur est allongé sur le dos.
Bien faire l’amour ne signifie pas faire une seule position, l’acte sexuel peut se faire en changeant de positions, c’est d’ailleurs vivement conseillé si vous souhaitez procurer du plaisir plus longtemps. Chaque position agissant sur des zones distinctes, procurant un plaisir différent, le changement de position inhibera vos sens.
Le choix du lieu permet parfois à certains de faire augmenter son plaisir, certains préférant le confort du lit quand d’autres préfèrent les lieux plus insolites comme dans la cuisine, sur le toit d’une terrasse, ou encore dans le gazon. Il est important encore ici d’écouter l’autre et de savoir que les lieux ne permettront pas toujours de pratiquer toutes les positions il faudra alors s’adapter pour bien faire l’amour.

Relâchez-vous


Détendez-vous, si la position choisie ne vous convient pas changez. Il faut que pendant l’acte vous soyez détendu, que vous ayez une position qui vous permette un relâchement complet. Que vous puissiez vous laisser aller. Il est très important pour bien faire l’amour de ne pas se focaliser sur ses complexes, de ne pas stresser, c’est une expérience à partager ensemble, un plaisir à partager et si l’un des deux n’est pas à son aise, vous ne pourrez pas bien faire l’amour. Alors, détendez-vous, les erreurs, les maladresses, font partie de l’acte. Bien faire l’amour ne veut pas dire avec perfection, sachez que la perfection n’entraine pas le plaisir. De même qu’il ne faut pas être en quête de l’orgasme comme on l’entend si souvent. Non avoir un orgasme lorsque l’on fait l’amour ne signifie pas avoir réussi à bien faire l’amour.
C’est le partage de plaisirs et de sensations qui vont vous procurer le plaisir d’un acte réussi.


Les zones érogènes


Les zones érogènes sont les parties du corps qui permettent de procurer des sensations de plaisirs intenses et de s’exciter mutuellement. Le sexe est la première zone érogène à laquelle on peut penser, et qui se retrouve chez l’homme et chez la femme. Il existe cependant des zones érogènes différentes entre l’homme et la femme. S’il fallait citer les principales zones érogènes chez la femme, on mentionnerait le clitoris en premiers lieux, mais aussi les seins et leurs mamelons, ou encore le vagin et le fameux point G. Et on trouve aussi les lèvres, la langue, la nuque qui sont des parties très sensibles qui si elles sont bien manipulées peuvent provoquer un réel plaisir. Chez l’homme on retrouve également les lèvres, la langue et la nuque, on peut ajouter bien évidemment le gland du pénis. Et pour certains ou certaines, on peut retrouver des zones érogènes à l’intérieur des cuisses, dans le creux poplité ou au niveau des oreilles.
De nombreuses autres zones existent, faut-il encore prendre le soin de les chercher et d’apprendre à se connaitre. Les connaître c’est un bon moyen pour réussir à bien faire l’amour puisque vous saurez lorsque vous le souhaitez déclencher une sensation de plaisir chez votre partenaire en touchant ses zones érogènes, délicatement bien entendu. 

La pénétration


Nous y sommes, l’acte sexuel à proprement parler : la pénétration. Celle-ci doit être réalisée en douceur, afin de ne pas faire mal à votre partenaire. Si vous avez bien suivi les étapes précédentes et que vous êtes en symbiose avec votre partenaire vous ne risquez pas d’avoir de soucis au niveau de la pénétration, elle se fera naturellement. L’homme comme la femme peut initier la pénétration. En plaçant le sexe de l’homme devant le vagin de la femme, l’un comme l’autre peut faire un signe pour dire que c’est le moment. 
La femme avec des ondulations du bassin pourra faire sentir à l’homme qu’elle a envie qu’il vienne en elle, et l’homme pourra par des frottements inciter la femme à l’inviter à entrer. Une technique efficace pour décider ensemble sans forcer le passage, sans oublier les désirs de son ou sa partenaire.
Afin de varier les plaisirs une fois à l’intérieur, il faudra être à l’écoute de l’autre. Vous allez pouvoir aller plus ou moins profondément afin d’atteindre des zones de plaisirs différentes, vous allez pouvoir aller plus ou moins vite afin d’accélérer les sensations ou au contraire susciter l’envie et le désir. Ces variations permettront de ne pas subir l’acte, de ne pas s’ennuyer et d’écouter les envies de chacun sur le moment.
Il est aussi important pour l’homme de penser à s’occuper du clitoris de la femme pendant l’acte, en effet celui-ci permettra à la femme d’atteindre un état de plaisir intense. Certaines femmes pourront elles même s’en occuper pendant l’acte, mais si vous cherchez à bien faire l’amour vous pourrez vous aussi titiller cette zone érogène.
Les mouvements lorsque vous toucher le clitoris doivent être de faibles amplitudes, inutiles de faire de grands gestes, il faut titiller doucement sans toucher le gland directement, mais en manipulant uniquement son capuchon. Les mouvements doivent êtres réguliers, par régulier on entend constant et non pas monotones. Vous pouvez très bien accélérer ou ralentir le rythme, mais il ne faut pas s’arrêter, vous risqueriez de créer une frustration décevante.

Combien de temps dure l’acte ?


Cette question est une des plus courantes, elle revient assez souvent, sachez que quand on aime on ne compte pas. C’est la principale chose à retenir, après cela bien sûr il faut réussir à durer suffisamment longtemps pour se procurer un plaisir mutuel.  L’acte en lui-même se termine dès que l’homme a eu son orgasme, celui ci ayant son érection qui s’estompe il ne peut plus continuer. Certains hommes après une petite pause peuvent recommencer.
Le temps de pénétration quant à lui peut durer plus ou moins longtemps en fonction de l’expérience et de la fréquence. En effet si vous pratiquez régulièrement, vous aurez alors plus de facilité à retarder votre orgasme si vous êtes un homme et ainsi pouvoir faire durer la pénétration plus longtemps.
En moyenne, le temps pour que l’acte procure du plaisir aux deux partenaires il est dit qu’il doit durer entre 7 et 10 minutes pour un homme et entre 10 et 12 minutes pour une femme. Cela dit il est tout à fait possible d’avoir du plaisir avant d’avoir atteint ce temps, et encore après. Les préliminaires et le temps des préliminaires sont aussi importants. Il faut réussir à bien profiter chacun pour qu’aucun des deux ne sorte frustré.

Écoutez le corps de l’autre


Écouter l’autre est important pour réussir à bien faire l’amour. C’est le corps de l’autre qui vous guidera vers les sensations les plus agréables.
Vous allez pouvoir ressentir comment réagit votre partenaire en fonction de ce que vous faites, vous saurez alors ce qui lui plait plus ou moins. Comme nous l’avons vu avec les zones érogènes il y a de nombreuses zones qui peuvent procurer du plaisir et tout le monde ne réagit pas de la même façon alors, il faut veiller à trouver des moyens de comprendre son partenaire. Bien que celui-ci va essayer de vous guider, réussir soi-même à savoir si on est en train de procurer du plaisir, de bien faire l’amour, c’est un moyen de se rassurer. Pour réussir à savoir où vous êtes, vous pouvez vous appuyer sur les réactions corporelles telles que la respiration. C’est un indicateur important, le frémissement du corps, la transpiration, la position. Des indicateurs qui permettront de voir arriver les sensations de plaisirs, et même l’orgasme. Si vous atteignez l’orgasme, attention à ne pas trop continuer cela peut devenir douloureux.

Profitez même après l’amour


Si vous avez bien fait l’amour, vous êtes dans un état de béatitude, de bien-être et aussi de fatigue. Bien faire l’amour requiert de l’énergie c’est d’ailleurs pourquoi faire l’amour régulièrement peut faire perdre du poids (un régime surprenant puisqu’il s’agit d’une cure de plaisir). 
Certaines personnes après avoir fait l’amour s’endormiront rapidement, les hommes ont besoin de repos alors il faut éviter de stimuler leurs parties intimes directement après avoir fait l’amour. Au contraire profiter de vous glisser dans ses bras silencieusement, sentez la chaleur de son corps. Si parfois certains hommes choisissent de rester côte à côte, il ne faut pas voir ici un sentiment de rejet, c’est seulement un moment de repos qui est nécessaire après ce plaisir si intense. Alors, respectez le repos de l’homme et appréciez ce temps de pause pour savourer les instants de bonheur qui vous ont été offerts. 
Les femmes n’ont à l’inverse que rarement besoin de ce temps de repos, plus câlines elles aiment profiter du corps à corps. Afin de ne pas les délaisser dans leurs envies d’après l’amour, avant de vous mettre au repos caressez le visage de votre partenaire, offrez-lui un petit baiser, cela rassure, et permet de terminer l’acte dans un plaisir mutuel.

Envie de Passer aux Choses Sérieuses ?

Découvrez…