La taille du sexe a t-elle de importance ?


Par Carine F.

“Bien que la majorité des femmes considère que la taille du pénis n’ait pas une réelle importance, cela n’empêche pas la gente masculine de développer des complexes quant à la taille du pénis. A Tort ou à raison ?”


page accueil bien faire l'amour
articles bien faire l'amour à une femme
formations en vidéo bien faire l'amour à une femme
contact  site bien faire l'amour
 La taille du sexe a t-elle de importance ?


Bien que la majorité des femmes considère que la taille du pénis n’ait pas une réelle importance, cela n’empêche pas la gente masculine de développer des complexes quant à la taille du pénis. A Tort ou à raison ?

Comprendre la taille du pénis


A partir de quelle taille peut-on dire qu’un pénis est petit ou grand ? En moyenne, le pénis (en érection) mesure entre 12 et 17 cm. L’Académie Nationale a publié dans un rapport que le membre viril au repos mesure en moyenne 9 à 9,5 cm contre 12,8 à 14,5 cm en érection. Beaucoup d’hommes sont dans la moyenne. Cette moyenne permet de procurer du plaisir à la femme, car son vagin est conçu pour recevoir et s’adapter à la longueur du pénis. En effet, les hommes n’ont pas vraiment de raisons de complexer quant à la taille de leur pénis, car la zone la plus érogène du vagin se trouve à 4 cm de son entrée, facilement accessible pour le pénis, qu’il soit petit ou grand. Lorsque le vagin estau repos, il mesure entre 7 et 10 cm, pour atteindre une moyenne de 12 cm lorsqu’il est excité.

Au classement mondial de longueur de pénis, les français sont classés derrière les équatoriens (17,77 cm), mais devant les chinois (10,9 cm)… En France, la taille moyenne d’un sexe en érection est de 14,2 cm. Si cela confère au pénis une belle longueur suffisamment bâtie pour procurer du plaisir à la femme, des études montrent que la taille du pénis diminue avec le temps. En une décennie (de 2003 à 2013), la longueur moyenne du pénis en érection serait passée de 15,4 cm à 12,95 cm, perdant ainsi 2,45 cm. A l’origine de cette baisse de longueur ? Les changements climatiques et la pollution. Bien que les hommes complexent souvent sur la taille de leur pénis, c’est un peu à tort, car certains hommes peuvent avoir un pénis de très petite taille au repos qui gagne trois fois en volume lorsqu’il est en érection. D’ailleurs, outre la longueur du phallus en érection, la gente féminine préfère également un phallus qui connaît une bonne érection bien ferme, bien dure. En outre, c’est plus la largeur du pénis, que sa longueur qui a de l’importance. Un pénis peut être moyen et large sera ainsi préféré à un pénis long mais fin.

Bien que près de 15 à 20% des hommes soient complexés par la taille de leur pénis, les hommes sont bien mieux bâtis que leurs cousins primates. Certaines théories arguent que les espèces le mieux dotées sont également les plus volages… ceci explique donc peut-être cela… Les scientifiques arguent que le phallus humain est le mieux bâti et adapté pour l’évolution.

Petit pénis vs Grand pénis


Avec la déferlante des films pornographiques exhibant d’immenses pénis, le complexe du petit pénis est encore plus exacerbé. Surnommée le « syndrome du vestiaire », l’angoisse d’avoir un petit pénis montre bien que la taille du pénis représente pour beaucoup d’hommes, le signe de leur virilité.

Malgré les dangers représentés par certaines interventions visant à augmenter la taille du pénis, la demande ne cesse de s’accroître… et pour cause, le sentiment de posséder un petit pénis est source de souffrance psychologique ou d’anxiété chez certains hommes. Avec moins de 12-14 cm en érection, le pénis peut être considéré comme petit. D’où vient l’inquiétude de la gente féminine vis-à-vis d’un petit pénis ? La peur de ne pas le sentir surtout… et pourtant un petit pénis est parfaitement adapté à la fellation, car il n’y aucun risque de s’étouffer. Lorsqu’on a un petit pénis, il y a des positions à privilégier, parmi lesquelles :

la levrette,

l’hymne à la joie (la partenaire est à califourchon sur l’homme),

la chevauchée fantastique (la partenaire est au-dessus du partenaire et lui montre le dos en s’asseyant sur son ventre pour guider les mouvements du coït),

le missionnaire, à condition que la partenaire glisse un coussin sous ses hanches.

Pourquoi cette obsession pour un grand pénis ? Peut-être parce que les femmes préfèrent instinctivement les grands sexes ? Des chercheurs se demandent en effet si cet attrait des femmes pour les grands pénis ne serait pas lié avec une certaine efficacité de reproduction. S’il est certain qu’un grand pénis favorise le plaisir sexuel féminin, les chercheurs se demandent toujours si cela affecte la fécondation. Toutefois, si être bien bâti a l’intérêt d’affoler les sens de la gente féminine, cela a toujours inquiéter. Les femmes ont en effet peur de la douleur. Pour que le rapport se passe sans douleur et que la femme ait du plaisir, il sera absolument nécessaire qu’elle soit bien lubrifiée et de privilégier certaines positions telles que :

l’enclume (les jambes posées sur les épaules de l’homme) qui devra se lenteur en douceur, car la pénétration est plus profonde dans cette position,

l’amazone (la femme est à califourchon sur l’homme),

la cuillère (l’homme pénètre la femme en étant allongé derrière elle) dont la pénétration sera limitée,

le missionnaire,

la levrette qui permettra une pénétration moins profonde.

Une position à proscrire lorsqu’on a un grand pénis est la sodomie, car si le vagin est élastique, l’anus ne l’est pas.

Quelles que soient les raisons justifiant cette préférence pour les grands pénis, le plus important est de savoir se servir de son pénis, qu’il soit un micro pénis, un anaconda ou un pénis dans la moyenne. En outre, la taille du pénis n’a jamais eu aucune influence sur le plaisir ressenti par l’homme.

Qu’en disent les femmes ?


Si l’adage dit « Mieux vaut une petite qui frétille qu’une grosse qui roupille », certaines études ont clairement montré que la taille du pénis fait partie des traits anatomiques les plus attractifs chez l’homme. Bien avant que les homo-sapiens ne recouvrent leur nudité avec des vêtements, les femmes choisissaient leur partenaire, le mâle reproducteur, en fonction de certains attributs dont la taille du pénis, et de façon plus inconsciente, la largeur des épaules ou l’étroitesse des hanches. Tout comme les hommes aiment certaines proportions chez les femmes, de type 90 – 60 – 90, il est tout aussi logique de penser que les femmes aiment un idéal masculin (larges épaules, pénis long, hanches étroites). Une étude menée en Ecosse avait ainsi démontrée que plus de 30% préféraient des pénis plus longs que la moyenne.

D’après certaines études, si la taille du pénis compte dans le choix des femmes, la largeur des épaules est plus importante. On voit déjà se dessiner l’homme idéal : grand, costaud (larges épaules) et long sexe. Alors oui, la taille ne compte pas vraiment au moment du coït, mais elle compte beaucoup au moment de l’attirance physique, du choix du partenaire. Si une voix virile, une grande taille, de larges épaules, un buste en V, des hanches étroites font partie des critères de sélection….C’est la taille du pénis qui a la prime. Pour tout centimètre gagné au-dessus de 7,6 cm du sexe au repos, l’intérêt de la gente féminine croît. Ainsi, un grand homme avec une verge au repos de 7 cm attirera autant qu’un homme de taille moyenne (1,70 cm) doté d’une verge de 11 cm au repos. Toutefois être bien bâti et ne pas savoir s’en servir, être un amant peu expert, fera baisser l’intérêt de la femme.

Les préférences des femmes varieront toujours en fonction de plusieurs facteurs parmi lesquels le type d’orgasme (vaginal ou clitoridien) qu’elles connaissent, leur expérience personnelle en matière de rapports sexuels, leur propre physionomie (vagin étroit ou non), leur sensibilité, etc. Ainsi, si certaines femmes auront peur de ne rien ressentir face à un petit membre, d’autres au contraire seront terrifiées à l’idée d’avoir mal face à un grand membre.

Orgasme et taille de pénis


D’après certaines études, la taille du pénis pourrait avoir de l’importance en fin de compte… notamment pour certaines femmes et pour obtenir certains orgasmes. Ainsi les femmes qui ont une préférence pour les relations vagino-péniennes et celles qui connaissent des orgasmes par stimulation vaginale ont une nette préférence pour les grands pénis. Bien sûr ces données peuvent varier en fonction de nombreux facteurs car il existe tellement de différences dans les préférences.

Durant la stimulation vaginale par le pénis, une zone interne du clitoris est stimulée… faisant ainsi connaître plusieurs sensations menant jusqu’au plaisir ultime : l’orgasme. L’orgasme féminin ne cesse d’être le sujet d’études de plusieurs chercheurs qui se penchent sur la question. Certaines de ces études ont ainsi démontré que les femmes qui arrivent à avoir des orgasmes par stimulation vaginale seule sont celles qui jouissent d’une plus grande satisfaction sexuelle, d’une meilleure qualité des rapports sexuels et d’un bon fonctionnement psychologique. Plusieurs études ont souvent fait état d’une corrélation entre orgasme et long pénis.

Comment le comprendre si on tient compte du fait que la zone la plus sensible du vagin se trouve 4 cm plus profond ? Les grands pénis procurent plus de sensations et de plaisir, parce qu’ils stimulent le vagin dans toute sa longueur ainsi que le col de l’utérus. Un homme bien membré a donc plus de chance de procurer du plaisir (étude publiée dans le Journal of Sexual Medicine). Les grands pénis n’intéresseront donc pas nécessairement les femmes qui connaissent des orgasmes clitoridiens.

Mieux on est membré, plus on donne du plaisir. Cette affirmation n’est pas tirée d’une discussion de comptoir entre filles, mais bel et bien d’une étude écossaise, publiée dans le très sérieux Journal ofSexual Medicine. Selon celle-ci, les orgasmes vaginaux sont plus facilement atteignables avec un plus gros pénis, alors que la taille n’entre pas en jeu pour un orgasme clitoridien. Toutefois, toujours d’après une étude écossaise, 60% des femmes qui connaissent des orgasmes vaginaux, avouent que la taille n’a pas vraiment d’importance pour elles, contrairement à plus de 30% d’entre elles qui préfèrent des pénis plus longs que la moyenne (14,8 – 15,5 cm) et un peu plus de 6% qui préfèrent des pénis plus petits.

Astuces pour faire paraître le pénis plus long


En dehors de certaines malformations néonatales, de traumatismes péniens, des conséquences dues à un cancer de la verge et de micro pénis congénital qui nécessitant une intervention chirurgicale en établissement spécialisé, il est fortement déconseillé d’avoir recours à de la chirurgie ou des médicaments pour allonger leur pénis. Toutefois, pour les hommes qui complexent malgré tout sur la taille de leur pénis, à tort ou raison, de nombreuses astuces sont à leur disposition pour booster leur ego, redorer l’image qu’ils ont d’eux même.

Epilation de la zone pubienne. Parfois le sexe semble tout petit alors qu’il est tout simplement enfoui dans la pilosité du pubis. L’une des solutions est donc d’opter pour l’épilation intégrale ou un rasage très court des poils.

Le Massage Pénil qui consiste à masser doucement la base du sexe autour des testicules et du périnée lorsque le pénis est en érection. Ce massage a pour but de faire affluer le sang dans le sens du pénis et créer ainsi une érection plus puissante.

Adopter une bonne hygiène de vie : consommer des aliments riches en calcium et phosphore, faire du sport régulièrement.

La lipoaspiration est une solution moins invasive qu’une chirurgie, puis qu’elle permettra d’aspirer la graisse du pubis et faire paraître le pénis plus grand. Cette solution est bien adaptée aux hommes en surpoids.

– Plus invasive que la méthode précédente, l’opération consistant à couper le ligament suspenseur du pénis (le reliant au pubis) permet de faire gagner entre 1 et 2 cm à la verge. Toutefois, 2/3 seulement des hommes ayant subi cette opération s’en disant satisfaits, car l’ablation du ligament suspenseur rend la verge plus instable, de sorte qu’en pleine érection, elle ait tendance à pointer vers le bas.

– La chirurgie est le dernier recours pour ceux qui souhaitent augmenter la taille de leur pénis. Pour cela, il sera nécessaire de consulter un urologue et idéalement un chirurgien spécialisé ou expérimenté dans ce type de chirurgie.