Les aphrodisiaques


Par Carine F.

“Médicaments contre des dysfonctionnements sexuels comme la baisse de la libido ou même encore les troubles de l’érection. La question fondamentale reste de savoir si l’efficacité de ces aphrodisiaques est réellement établie.”


page accueil bien faire l'amour
articles bien faire l'amour à une femme
formations en vidéo bien faire l'amour à une femme
contact  site bien faire l'amour
titre de l'article !!!


Tout le monde a déjà au moins une fois connu une panne sexuelle dans sa vie. Pour les hommes, c’est la situation la plus embarrassante et la plus inconfortable qu’il soit. Dans ces cas là, la première idée qui vient à l’esprit est de savoir comment faire pour que cela ne se reproduise plus. La solution est vite trouvée dans l’utilisation des substances aux vertus aphrodisiaques. Chacun y allant de ses gouts et des sensations recherchées, en passant par les formes suggestives et odeurs les plus désinhibantes jusqu’aux médicaments. Le rôle premier des aphrodisiaques est de stimuler et d’intensifier la vigueur et les performances sexuelles. Certains personnes ou couples l’utilisent comme médicaments contre des dysfonctionnements sexuels comme la baisse de la libido ou même encore les troubles de l’érection. La question fondamentale reste de savoir si l’efficacité de ces aphrodisiaques est réellement établie.

Types d’aphrodisiaques


De tous les temps, aussi bien les hommes que les femmes ont toujours eu à cœur de développer leurs performances et intensités sexuelles. Peu importe les traditions ou les cultures, les aphrodisiaques gagnent du terrain depuis le 18e siècle.Du nom de la déesse de la beauté et de l’amour Aphrodite, les aphrodisiaques sont des substances naturelles ou alchimiques d’origine animale ou végétale dont la fonction première est de stimuler et intensifier le désir. Ils permettent également de mettre de la variété et du piment dans les rapports devenus trop routiniers ou faibles en intensité. Le caractère aphrodisiaque accordé aux substances ne se limite pas uniquement à la consommation mais aussi au visuel, au toucher et même à l’odeur. De ce fait, la liste des aphrodisiaques s’en trouve donc élargie et très étendue. Concernant les types de substances aphrodisiaques, les plus populaires sont classées ainsi :

Les aliments : Certains éléments que l’on côtoie au quotidien auraient des vertus aphrodisiaques. Les aliments servant à la préparation des repas en font grande partie de part leur origine végétale et animale. Ces aliments sont dits aphrodisiaques à cause de leurs odeurs et de leurs formes suggestives dont le cerveau se sert pour déclencher une excitation sexuelle. Par ailleurs, les propriétés énergisantes, érotiques et même excitantes entrainent des actions désinhibantes qui favorisent la sécrétion de l’endorphine encore appelée hormone du plaisir. Ces alimentspeuvent être des produits de la mer comme le poisson ou même les huitres, les fruits et légumes comme l’avocat, la banane ou encore les plus célèbres la courgette et le concombre. Mais aussi l’ail, le chocolat noir et les truffes réputées pour favoriser des orgasmes très longs et très intenses

Les épices : Mis à part leur fonction de rehausser le gout des plats, on prête également aux épices quelques vertus aphrodisiaques grâce à ses nombreuses propriétés. Parmi les épices aphrodisiaques les plus populaires, on compte le gingembre, le piment rouge, le poivre, le safran, le clou de girofle, la vanille. Le plus célèbre de tous est bel et bien le gingembre qui a des propriétés vaso-dilatatrices, sont excellentes pour les hommes car il facilite l’activité sanguine qui a une incidence directe sur l’érection. La légende raconte que le gingembre était frotté sur les parties génitales et la vanille ajoutée au chocolat pour de longues séances de galipettes. Par ailleurs, le piment riche en vitamine C a des vertus stimulantes, le safran favorise l’appétit sexuel et le clou de girofle est excellent pour l’activité sexuelle chez la femme.

Les plantes exotiques : Les plantes exotiques n’ont pas que des vertues apaisantes. Leur choix et la connaissance de leurs propriétés permettent de stimuler et d’intensifier la sexualité. On peut citer le ginseng, la guarana, le maca, le catuaba… Elles peuvent être sous forme de tisanes ou potions, de parfums aromatiques et même des huiles essentielles. A cet effet, le thym, la sariette et le romarin a giraient sur la circulation sanguine et un effet remarquable sur la libido.

Les boissons alcoolisées : Que ce soit des cocktails, des liqueurs, des vins ou même du champagne, l’alcool a un effet désinhibant sur l’organisme et favorise une excitation quel que soit son sexe. Cependant, son abus peut entrainer des effets pervers comme les troubles de l’érection et des difficultés à connaitre l’orgasme. Par ailleurs, certains liqueurs comme la Chartreuse seraient capables de favoriser une plus grande lubrification du vagin.

Les médicaments : Il s’agit du Viagra, du Cialis et du Levitra pour ne citer que ceux là. Ils sont fabriqués par de nombreux laboratoires, stimulent le corps de l’homme et jouent sur la fonction érectile sans avoir de réelle incidence sur le désir. A cet effet, d’après le docteur Ronald Virag sexologue, « Sans désir… pas d’érection »

Les aphrodisiaques sont-ils vraiment efficaces ?


Les aphrodisiaques sont des aliments et substances capables de stimuler et d’influer sur l’excitation et la performance sexuelle grâce à leurs propriétés tonifiantes et énergisantes. Leur efficacité n’a jamais été prouvée et s’appuie sur des éléments plus subjectifs qu’objectifs. A cet effet, il faut distinguer le désir de la stimulation corporelle. Pour apporter des éclairages et éviter de nombreuses confusions, de nombreuses études ont cependant tenté de comprendre leur portée, leur fonctionnement et les effets qu’ils peuvent avoir sur l’utilisateur.

L’effet placebo. C’est l’assurance qu’une substance ou un médicament par la seule conviction psychologique quelles que soient ses propriétés peut guérir ou répondre aux attentes qu’on en a. Les aphrodisiaques sont pour la plupart du temps des substances et aliments que l’on consomme de façon arbitraire. Il ne s’agit pas d’une notion scientifique car il n’existe aucuns tests ou ouvrages à ce sujet. En réalité, ils doivent leur réputation à leur capacité à stimuler le corps et non le désir. Il est important de ne pas faire d’amalgame quant à la stimulation sexuelle ou excitation procurée par les aphrodisiaques et le désir qui est la sensation de manque que l’on éprouve et qu’on tend à satisfaire. Dans une situation d’excitation, la charge émotionnelle ainsi que les espoirs et attentes fondés sur la substance faussent dès le départ des éventuelles données à recueillir. Le résultat des questionnaires proposés est fonction seul de l’appréciation relative et très personnelle des participants en l’absence d’outils uniformisés.

Développement de la performance sexuelle. Les éléments démontrant de l’efficacité des aphrodisiaques sur le désir en lui-même n’existent pas. Affirmation soutenue par Jacques Diezi, professeur de pharmacologie et toxicologie de l’université de Lausanne eu Suisse indiquent que cependant, il a été prouvé à suffisance des effets des substances aphrodisiaques sur la mécanique sexuelle et même sur l’organisme tout entier. Cela suppose une nette augmentation des performances et prouesses sexuelles. Selon certaines études, les aliments comme le gingembre ou le safran favorisent le flux sanguin aussi bien dans le pénis que le clitoris grâce à leurs propriétés vaso-dilatatrices. Les huitres riches en zinc, un oligoélément incontournable de l’augmentation et de la production des spermatozoïdes. Par ailleurs, d’après une étude des chercheurs de l’université Queen Margaret d’Edimbourg au Royaume-Uni, la grenade ferait augmenter le niveau de la testostérone de 24%, une hormone aussi bien présente chez l’homme que la femme.

Les dangers de l’aphrodisiaque


Les substances considérées comme aphrodisiaques se révèlent être efficaces dans la stimulation mécanique du corps et ceci favorisée amplement par l’effet placebo. Ce qui permet un flux sanguin au niveau des organes génitales notamment le pénis entrainant ainsi une érection. Cependant, nombres de ces substances utilisées de façon continuelle et permanente comme un médicament, sont très dangereuses à forte dose. Les inconvénients peuvent être liés soit à la santé soit à l’utilisation.

Les risques sur la santé. Les inconvénients des substances considérées comme aphrodisiaques sur la santé sont nombreuses et méritent d’être pris avec le plus grand des sérieux. Certaines d’entre elles permettent effectivement d’observer des afflux sanguins dans les parties génitales notamment le pénis. Cependant, cette stimulation n’est pas centrée qu’au niveau des parties intimes, elle s’applique à l’organisme tout entier. Ce qui entraîne des défaillances et des dysfonctionnements du système cardiovasculaire. Ce qui est particulièrement dangereux pour les personnes souffrant d’anomalies hépatiques, d’hypertension et même d’insuffisance rénale. Les substances comme l’ecstasy et spécifiquement la cantharide peut entrainer des toxicomanies et même des inflammations du système urinaire provocant ainsi une hémorragie rénale souvent mortelle. Par ailleurs, la mandragore, racine de plantes contiendrait des substances toxiques pouvant entrainer des empoisonnements. La noix de muscade aussi peut provoquer à fortes dose et utilisée de façon permanente des crampes et plus loin des intoxications.

Ce que conseillent les spécialistes


Les différentes études menées sur l’efficacité des substances dites aphrodisiaques sont subjectives et portent sur l’appréciation de l’utilisateur en raison de l’intimité de cette partie du corps ou même de l’effet placebo. Par ailleurs, il ne faut pas perdre de vue que certaines de ces substances sont dangereuses et peuvent avoir des conséquences graves sur la santé voire mortelles. Toutefois, il est possible de développer sa libido et sa vie sexuelle au quotidien à travers une alimentation saine et ciblée des aliments à consommer. A cet effet, toute personne du corps médical vous dira inévitablement que les aliments indiqués pour avoir une sexuelle épanouie le sont tout autant pour la santé et notamment le cœur. Voici un exemple de menu qui vous est proposé.

Petit déjeuner : des flocons d’avoine à l’huile de lin. Les flocons d’avoine sont des acides aminés riches en arginine et qui favorisent la dilatation des vaisseaux sanguins, la diminution du cholestérol qui bouchent les artères et empêchent le sang de circuler mais joue aussi un grand sur le maintient de l’appétit sexuel. Il est possible de varier les plaisirs en choisissant des raisins, noix, noisettes ou d’autres graines.

Le repas : le poisson. De nombreuses études ont prouvé que le passage d’une alimentation occidentale (plus industrielle) a celle méditerranéenne favorise et rebooste l’appétit sexuel. On peut citer le maquereau, le saumon sauvage, le flétan et les sardines sont riches en acides gras et oméga-3. Les acides gras jouent sur améliorent et maintiennent la circulation sanguine tout en éliminant le cholestérol. Les oméga-3 quant a eux permet la secrétions d’hormones désinhibantes comme la dopamine.

En-cas : salade de fruits pastèques et myrtilles. Comme beaucoup de fruits, les pastèques contiennent beaucoup d’eau. Cette hydratation est importante dans la souplesse et la réactivité des muscles et de la peau a la stimulation. Les myrtilles quant a elle sont considérées comme des filtres d’amour, ceci a cause de ses fibres nettoyantes du cholestérol. Il est également possible d’ajouter à son mélange quelques noix ou graines pour plus de passion.

Le dessert : tarte au potiron et chocolat. Comment résister à un mélange pareil et si en prime cela améliore la vie sexuelle ? Ce dessert augmente le flux sanguin chez l’homme de 40% selon la Smell and Taste Foundation de Chicago et une augmentation remarquable de l’excitation chez la femme. Il renferme la phenylethylamine, un fort stimulant et le tryptophane, une substance libérée par le cerveau lorsqu’on tombe amoureux.

En définitive, on constate qu’il existe de nombreuses substances dites aphrodisiaques et que très peu ont un réel effet. Leur réputation et leur efficacité réside indéniable dans l’effet placebo. L’utilisateur de l’aphrodisiaque est convaincu de l’efficacité de cette substance à cause de la sensation de légèreté qu’il ressent au moment de sa consommation. Cependant, les dangers qui y sont liés sont très dangereux et ne doivent en aucuns cas être pris à la légère.