Les meilleures positions pour donner un orgasme à un homme


Par Carine F.

“Si les hommes ont un fonctionnement plus simple que les femmes, ils n’en restent pas moins plus sensibles à certaines caresses qu’à d’autres, et ont un orgasme plus rapidement durant certaines positions que dans d’autres.”


page accueil bien faire l'amour à un homme
articles bien faire l'amour à un homme
formations en vidéo bien faire l'amour à un homme
contact  site bien faire l'amour à un homme
Les meilleures positions pour donner un orgasme à un homme


Le but fondamental de l’acte sexuel est sans aucun doute, depuis des décennies, la recherche du plaisir. Cette recherche perpétuelle du plaisir poussent de nombreuses dulcinées à se demander comment satisfaire encore et toujours plus leurs hommes. S’ils ont un fonctionnement moins casse-tête que les femmes, les hommes n’en restent pas moins plus sensibles à certaines caresses qu’à d’autres, et ont un orgasme plus rapidement durant certaines positions que dans d’autres.

Télécommandés par leur pénis ?


Comme on le sait, la constitution anatomique de l’homme est complètement différente de celle de la femme. En effet, si l’organe sexuel de la femme est interne, celui de l’homme est externe et a, en plus d’un rôle de reproduction, la fonction de lui procurer du plaisir. Qu’il soit l’objet de leur fierté ou de leur complexe, le pénis est assurément l’organe secret avec lequel l’homme a une relation singulière.

Quelle que soit sa taille, sa forme ou sa couleur, on accuse souvent à tort le pénis de téléguider ces messieurs. La simple vue d’un fessier rebondi, d’un joli minois ou d’une bouche pulpeuse suffit à réveiller le phallus sous l’action des circuits nerveux de l’excitation. Contrairement à son lointain cousin primate, l’homme moderne, doté d’un noyau castrateur, para gigantocellulaire, arrive à inhiber ses pulsions et vit ainsi une sexualité sujette à des hauts et des bas, selon que lui, l’homme soit anxieux, stressé, excité de joie… Mais qu’en est-il au petit matin, lorsqu’il montre le bout de son nez alors même que le cerveau est en mode sommeil ? La faute au sommeil paradoxal durant lequel la vigilance du cerveau est relâchée et que le phallus en profite pour se faire voir jusqu’à quatre à cinq fois chez tout homme normalement constitué, et ce, qu’il dorme seul ou en couple.

Face à ces érections involontaires, l’homme est également soumis à des érections conditionnées. Ces érections conditionnées surviennent à la suite de stimuli tels qu’une caresse, un baiser, une ambiance ou une vision agréablement stimulante. Lorsque des messages sensoriels agréables parviennent jusqu’au circuit nerveux abritant le nerf érectile, le phallus n’a pas d’autre choix que de se mettre au garde à vous.

A bas les idées reçues…


Contrairement aux idées reçues, l’orgasme de l’homme n’est pas toujours lié à l’éjaculation. L’homme peut avoir un orgasme sans éjaculer et à l’inverse, éjaculer sans éprouver de plaisir. Tout l’intérêt pour l’homme est que le plaisir dure le plus longtemps pour possible. Ainsi, bon nombre de ces messieurs préféreront se retenir le plus longtemps possible plutôt que d’enchaîner plusieurs éjaculations à la suite. Par ailleurs, si on en croit une étude menée en France, ils ne seraient que 68% à avoir un orgasme à chaque rapport.

Pas besoin de se féminiser, les hommes réclament eux aussi des attentions. Tout comme les femmes, ils apprécient les préliminaires, étape durant laquelle ils peuvent se faire bichonner et chouchouter, à différencier de se faire materner (ce qu’ils détestent en revanche). A l’instar de la gente féminine, ils ont besoin de se faire couvrir de petites attentions, de recevoir des messages amoureux…

Sans pour autant rejeter leur virilité, les hommes aiment lorsque les femmes prennent des initiatives en matière de sexualité et s’attellent à dominer quelque peu le jeu. Ce qu’ils veulent, c’est que leur partenaire casse l’image de la femme pudique, qu’elles se libèrent, assument leurs envies, n’hésitent pas à montrer ce qu’elles veulent et à le dire.

Enfin, bien loin des stéréotypes, l’homme moderne, à la différence de l’homme rustre, révèle une plus grande sensibilité, une capacité à ressentir tout son corps et à expliquer ce qu’il ressent.

Mise en bouche…


Les préliminaires sont importants pour une mise en appétit réussie, aussi bien pour les hommes que les femmes. Parmi quelques pistes à explorer, il y a entre autres :

La séduction érotique : Très visuels, les hommes se laissent facilement emporter par leur imagination. Ainsi, la simple vue du sillon de la poitrine dans une chemise négligemment portée suffit à les mettre au garde à vous. Pour émoustiller leur imagination et booster leur libido, les idées ne manquent pas : des textos chaudement explicites envoyés en plein milieu de la journée, des histoires coquines racontés, l’étincelle à l’œil…

La recherche du frisson : Beaucoup plus enclins à flirter avec l’interdit, les hommes aiment avoir des ébats lors de situations cocasses et dans des lieux inédits. L’interdit est une chose qui alimente beaucoup leur libido. En outre, ils se délectent du côté spontané du désir, de sorte qu’une table, un bureau, la douche ou la voiture… deviennent autant de lieux propices à des ébats.

Les jeux sexuels : Eternels enfants, les hommes aiment bien la combinaison jeux et sexe. Ils apprécient encore plus que leur partenaire prenne du plaisir à s’amuser… ce qui a pour effet d’accroître la complicité, car si l’homme est sensible à son propre plaisir, il l’est d’autant plus à celui de sa partenaire. Durant les jeux sexuels, les hommes apprécient tout particulièrement les déguisements et les mises en scène. L’espace d’une nuit passionnée, la chambre peut se transformer en chambre de maison close, en boudoir… la cuisine peut se prêter à des jeux sexo-culnaires durant lesquels le corps de l’homme devient une friandise géante sur laquelle on étale du chocolat, du miel ou sur lequel on verse du champagne.

Savoir titiller ses points faibles


Tout comme les femmes, les hommes aussi sont dotés de nombreuses zones sensibles qui réagissent à la moindre stimulation. Le moindre effleurement, la moindre caresse, empoignade, friction ou succion de ces zones sensibles peut les faire chavirer.

Le pénis. Il est incontestablement l’une des zones les plus érogènes du corps de l’homme. Sa stimulation prolongée fera atteindre l’orgasme à l’homme de manière quasi certaine, surtout si on le stimule tour à tour avec des caresses manuelles et des caresses orales. Truffé de terminaisons nerveuses et de vaisseaux sanguins, il est recouvert d’une très fine peau, ce qui explique en partie sa très grande sensibilité.

Le gland. Le titiller avec insistance est assurément le court chemin pour faire hurler de plaisir un homme. Situé au bout du pénis, c’est la zone la plus érogène de l’homme. Le simple effleurement du bout des doigts le fait tout de suite réagir.

Les testicules. Zone érogène secondaire, les testicules sont très sensibles et doivent être maniées avec beaucoup de douceur.

Le périnée et l’anus. Le périnée et l’anus sont des zones érogènes peu connues. Situés juste en dessous des testicules, ils sont tout aussi chargés de vaisseaux sanguins, ce qui les rend très sensibles. Leur stimulation donnera des sensations et plaisirs insoupçonnés, surtout durant une fellation.

Les mamelons. Comme chez les femmes, les hommes sont très sensibles au niveau de leurs tétons. Les titiller est une bonne façon de faire monter leur désir.

Par ailleurs d’autres endroits du corps sont capables de révéler des sensations très appréciées notamment la nuque, les mamelons, les aisselles, le cou, la langue, les pieds, les orteils, l’intérieur des genoux… pour ne citer que ceux la.

Les positions que les hommes adorent !!!


Bien qu’en dialoguant avec son partenaire, il soit possible de savoir ce qui lui fait le plus plaisir, quelle position ou quels types de caresses, il préfère, il n’en reste pas moins vrai que certaines positions remportent la palme d’or pour donner un orgasme à coup sûr. Certaines positions conviennent mieux aux hommes qu’aux gemmes, en raison de leur constitution physiologique.

Le missionnaire. L’indétrônable position qui permet non seulement de plonger son regard dans celui de sa partenaire, mais aussi d’aller en profondeur pour un orgasme puissant.

La levrette. C’est l’une des positions préférées des hommes car elle réveille leur côté animal, leur envie de domination et leur permet de pénétrer en profondeur. Déclinable en plusieurs variantes, elle se pratique quasiment partout. Durant cette position, l’homme a une meilleure vue sur les atouts de sa partenaire et peut contrôler la cadence des mouvements.

L’Andromaque. Les hommes apprécient cette position parce qu’elle leur permet d’avoir du plaisir sans faire d’efforts, ils peuvent voir la femme mener la danse, prendre des initiatives. Cette position est également déclinable en plusieurs variantes, la femme peut s’asseoir face à son amant ou en lui montrant le dos. Durant cette position, c’est la femme qui instaure le rythme des mouvements à sa guise. Durant cette position, les hommes prennent plaisir à voir la femme perdre le contrôle, se laisser envahir par le plaisir.

Le lotus. Cette position est simple et efficace et permet à l’homme de contrôler le rythme des mouvements grâce à ses mains posées sur les fesses de la femme. Elle permet aussi aux amants de se regarder dans les yeux et être témoins du plaisir qu’ils se procurent mutuellement.

Les petites cuillères. Cette position à l’intérêt de permettre aux amants de se caresser mutuellement tout en se susurrant des mots doux à l’oreille. Tous les deux sont couchés sur le côté, l’homme derrière la femme. Cette position est tres sensuelle et tres appréciée tant par les hommes que par les femmes.

La balnçoire. C’est une position qui permet une pénétration en profonde, car l’homme a le buste redressé pendant que sa partenaire lui tourne le dos en étant accroupie ou agenouillée et le chevauche. Durant l’acte, l’homme peut varier l’angle de pénétration dans le vagin en écartant ses cuisses, pour un plaisir maximal.

L’huître. Durant cette position, la femme est allongée sur le dos et replie les jambes vers elle, de façon à ce qu’ils soient repliés sur son ventre et que l’homme la pénètre sans entrave. Cette position nécessite que l’homme soit doux car elle assure une pénétration droite très profonde dans le vagin. Outre les mouvements de va-et-vient vigoureux du pénis à l’intérieur du vagin, la possibilité pour les amants de se caresser et de se regarder, a de quoi attiser leur plaisir.

L’Artilleur. Cette position facilite grandement l’orgasme puisque l’homme, à genoux, porte sa partenaire qui s’agrippe à lui par le cou ou à son torse, et impulse le rythme, la cadence des mouvements. Durant cette position, le pénis a un angle de pénétration qui lui permet de subir une stimulation rapide et intense. Les mouvements de va-et-vient prolongés permettent à l’homme d’avoir rapidement un orgasme intense.

L’équerre. Cette position est l’une des positions les plus sensuelles du Kama Sutra. L’homme est à genoux, entre les cuisses de la femme allongée sur le dos (sur le lit ou le canapé), et tout en tenant son bassin, il peut maîtriser le rythme de la pénétration. En outre, cette position facilite la pénétration puisque le pénis se trouve à la même hauteur que la vulve.

La position 69. Bien qu’elle puisse être effectuée lors des préliminaires, cette position est idéale pour découvrir de nouvelles sensations et bénéficier du plaisir que seuls savent procurer les caresses orales. C’est une position qui peut aussi être effectuée en alternance, entre deux ébats. Le seul inconvénient avec cette position est qu’il est difficile de rester concentré et de continuer à donner du plaisir dès que la montée du désir et du plaisir se fait très intense.

Le bateau ivre. Cette position donne à la femme une grande liberté de mouvement avec ses mains. Elle pourra donc ainsi profiter du corps de son partenaire tout en le caressant sensuellement. Pour bien la réaliser, la femme a besoin d’être suffisamment préparée car cette position exige de la souplesse.

En fonction des envies de l’homme, de sa souplesse et de sa libido, un grand nombre de positions pourront être testés encore et encore en fonction du plaisir obtenu.